Accueil du site > Echos de notre permanence téléphonique > Radioactifs les détecteurs de fumée ?

Radioactifs les détecteurs de fumée ?

« Je souhaiterais savoir si les détecteurs de fumée sont vraiment radioactifs et si cette radioactivité a un impact sur la santé des habitants ? »

mardi 28 juillet 2009, par Etienne

JPEG - 1.7 ko

Les détecteurs de fumée sont de deux types : les détecteurs de fumée optiques et les détecteurs de fumée ioniques. Ce sont ces derniers qui contiennent des particules radioactives.

Comment fonctionnent-ils ?
Les fumées sont de très fines particules de matière, invisibles à l’œil nu. Lors de leur passage dans la chambre de détection de l’appareil, elles perturbent :
- la transmission de la lumière produite par une petite source interne pour les détecteurs optiques ;
- le flux de rayonnement alpha pour les détecteurs ioniques.
La détection d’un changement de la qualité du signal transmis déclenche l’alarme [1].

Qu’est-ce qui produit la radioactivité des détecteurs de fumée ioniques ?
Les détecteurs ioniques contiennent une petite quantité de matière radioactive. C’est de l’Américium 241 [2]. Il émet des rayonnements de type alpha, de faible puissance.

Et ma santé ?
Les rayonnements alpha produits par les détecteurs de fumée n’ont rien à voir avec les rayonnements plus puissants émis par les particules radioactives (rayons X ou gamma). Leur diffusion ne dépasse généralement pas la cellule de détection, voire quelques centimètres d’air autour de celle-ci. Les rayonnements alpha ne traversent pas les couches externes de la peau. Il n’y a donc aucun risque pour les personnes. Cependant, l’Américium 241 est une substance qui présente un danger si des particules radioactives sont inhalées ou ingérées. Elles se trouvent alors directement en contact et pour longtemps avec les couches profondes des poumons ou des tissus du tube digestif. Il faut noter qu’une partie de la substance peut aussi être résorbée au niveau du foie et des os. [3] En contact interne, les rayonnements alpha sont reconnus comme cancérigènes. Il ne faut donc jamais ouvrir les cellules émettrices, manipuler ou disperser les particules radioactives. Elles sont très toxiques en faible quantité.

Les détecteurs de fumée une obligation !
En Région wallonne, depuis le 1er juillet 2006, tous les logements doivent être équipés de détecteurs de fumée (Décret du 15 mai 2003). Les détecteurs de fumée doivent :
- être du type « optique »,
- être certifiés par un organisme accrédité,
- fonctionner de manière autonome
- être alimentés par une pile incorporée ou par le réseau 230V [4]
- être conformes à la norme [5] ;
- être garantis 5 ans.

Où déposer les détecteurs usagés ?
Vous pouvez déposer gratuitement les détecteurs usagés, optiques et ioniques, dans les parcs à containers. Ils sont placés avec les déchets spéciaux dans un fût particulier destiné aux équipements électriques et électroniques. Renseignements complémentaires : Recupel ou et l’Agence nationale de Sécurité nucléaire (AFCN).
Pas de panique donc, il est malgré tout conseillé de s’en débarrasser afin de prévenir tous risques et assurer une bonne élimination des particules radioactives.

Notes

[1] A ce propos, de fines gouttelettes en suspension dans l’air peuvent avoir le même effet, d’où la recommandation de ne pas placer ces détecteurs dans les pièces « humides » (cuisine, salle de bain, buanderie, cave).

[2] L’Américium, nombre atomique 95, est un élément non naturel. Il est produit dans les réacteurs nucléaires à partir d’Uranium. Dans le détecteur, il est sous forme d’oxyde d’Américium. Un seul gramme de cet oxyde coûte approximativement 1000 € et permet la fabrication de 5000 détecteurs ioniques.

[3] L’Américium est un métal lourd, il cumule donc les problèmes d’une toxicité classique et de radiotoxicité.

[4] Dans ce dernier cas, une batterie de secours doit être prévue afin de garantir le fonctionnement de l’appareil en cas de panne de courant.

[5] Norme NBN EN 14604 agréés BOSEC ou équivalent européen (VDS,BS…)

7 Messages de forum

  • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 30 novembre 2010 à 19:15 , par rivka

    Bonjour,
    J’ai un détecteur avertisseur de fumée photo-électrique : est-ce optique ou ionique ?
    Merci d’avance de votre éclairage.

    • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 1er décembre 2010 à 11:11 , par Etienne

      Bonjour,
      Effectivement, un détecteur à cellule de détection photo-électrique correspond à un détecteur optique.
      Bonne journée

  • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 29 janvier 2011 à 18:37 , par Christophe

    Bonjour, si l’on venait à stoker cinquante détecteurs au même endroit, est-ce dangeureux, et si non a partir de combien ?
    Cordialement christophe

    • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 31 janvier 2011 à 11:33 , par Etienne

      Si vous parlez de détecteurs optiques, il n’y a aucun souci.

      Si vous parlez de détecteurs ioniques, je ne pense pas qu’ils représentent un risque pour la santé car les rayonnements alpha perdent rapidement de leur énergie. Je pense même qu’ils sont incapables de franchir les barrières formées par les emballages plastique des détecteurs.
      Les particules radioactives des détecteurs de fumées ioniques sont problématiques si on endommage la cellule contenant le produit radioactif (en très petite quantité) et des particules radioactives sont respirées.
      Pour vous rassurer, vous pouvez néanmoins poser la question auprès de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire, compétente pour les questions relative à toutes les formes de radioactivité.
      Agence fédérale de Contrôle nucléaire
      36 rue Ravenstein
      1000 Bruxelles
      Belgique
      Tel : +32 (02) 289 21 11

  • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 25 mars 2011 à 12:12 , par enguy

    menteur,rayon gamma en +

    • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 29 mars 2011 à 11:19 , par Etienne

      Bonjour,
      Pourriez-vous étayer votre affirmation avec l’une ou l’autre référence. Je n’ai pas trouvé de mention de rayonnements gamma dans la littérature à ma disposition.
      Merci d’avance

    • Radioactifs les détecteurs de fumée ? Le 4 avril 2011 à 16:48 , par Etienne

      Suite la remarque concernant les rayonnements gamma, et dans l’attente de précisions de l’intervenant, je me suis renseigné auprès de l’Agence Fédérale du Contrôle Nucléaire.
      Je vous reproduis ci-dessous leur réponse.
      Je vous tiens au courant si je reçois d’autres informations.

      Monsieur Delooz,
      L’américium-241 se désintègre principalement par émission de particules alpha. Mais effectivement, un rayonnement gamma de faible énergie accompagne ces désintégrations. Ce rayonnement gamma de basse énergie ne présente aucun danger pour la santé.
      Bien à vous,
      Ludo Jadoul