Accueil du site > Lu pour vous > PETITION : Pour l’égalité des Belges devant la loi et l’application du principe (...)

PETITION : Pour l’égalité des Belges devant la loi et l’application du principe de précaution sur les ondes électromagnétiques

vendredi 27 novembre 2009, par Etienne

La Fédération relance sa pétition relative à la législation sur les ondes électromagnétiques. En janvier, nous rencontrerons, avec nos associations actives sur le dossier, les Ministres wallons de la Santé (Eliane Tillieux) et de l’Aménagement du Territoire (Philippe Henry) pour leur remettre cette pétition accompagnée d’un cahier de revendications concrètes. Pour que cette démarche soit efficace, nous avons besoin de vous. Faites circuler la pétition autour de vous, faites-la signer par vos amis, vos connaissances, toutes les personnes inquiètes des effets sanitaires de ces ondes. Plus nous récolterons de signatures, moins nos revendications pourront être ignorées ! Vous avez le pouvoir de faire changer les choses, utilisez-le…

Madame la Ministre Tillieux, Monsieur le Ministre Henry, Mesdames et Messieurs les Députés wallons,

L’impact des ondes électromagnétiques sur la santé constitue une problématique dont on ne connaît pas encore tous les tenants et aboutissants. Les études menées jusqu’à ce jour attestent toutefois de dangers potentiels incitant à la plus grande prudence. Dans ce contexte, l’application stricte du principe de précaution s’impose.

Depuis le 15 janvier 2009, les Régions sont reconnues compétentes pour fixer les normes d’exposition du public au champ généré par les antennes de téléphonie mobile. A Bruxelles comme en Wallonie, les autorités ont pris un ensemble de dispositions visant à cadrer davantage le développement de ces réseaux. Si l’ordonnance bruxelloise laisse entrevoir une possible avancée en la matière, le décret wallon n’en n’est qu’une pâle imitation. Quant à la Flandre, si des textes ambitieux sont sur la table, elle applique toujours la législation la plus laxiste.

Les signataires de cette pétition demandent donc :
- dans un premier temps, l’adoption par les trois Régions d’une norme commune basée sur la norme bruxelloise qui est actuellement la plus stricte, à savoir le 3V/m dans l’environnement. Tous les citoyens belges doivent en effet pouvoir bénéficier d’un même niveau de protection face aux nuisances potentielles provoquées par les rayonnements électromagnétiques ;
- cette norme de 3V/m doit n’être qu’une étape vers une application stricte du principe de précaution. Il faut ensuite tendre vers une norme plus stricte de 0.6V/m qui prend en compte les effets biologiques et sanitaires constatés par de nombreux scientifiques à des niveaux d’exposition inférieurs à 1V/m.

Téléchargez cette pétition sous format papier et diffusez-la largement.

IEW, 25/11/2009