Accueil du site > Lu pour vous > Nanoparticules de titane et cerveau

Nanoparticules de titane et cerveau

mercredi 2 novembre 2011, par Etienne

Dans le Journal de l’Environnement, un résumé d’un article sur les capacités du dioxyde de titane à perturber les capacités de la barrière hémato-encéphalique à bloquer les substances toxiques.
Quand on sait qu’on trouve du dioxyde de titane (TiO2) sous sa forme « nano » sous forme de pigment et d’opacifiant dans la composition de nombreux produits courants, les peintures, crèmes solaires, dentifrices ou des médicaments, il y a de quoi se poser des questions sur l’urgence de mettre en circulation des substances dont on ne connait pas l’impact sur la santé. Mais c’est évidemment une question récurrente.
Je me demande si il est obligatoire de renseigner les nanos substances sur les étiquettes et les fiches techniques. Mais qui demande les fiches technique ? A creuser.

Article Des nanoparticules de titane vont au cerveau