Accueil du site > Lu pour vous > Monoxyde de carbone : 5 % de victimes supplémentaires en 2010

Monoxyde de carbone : 5 % de victimes supplémentaires en 2010

mercredi 14 décembre 2011, par Etienne

C’est l’hiver et il est important de garder un oeil sur nos systèmes de chauffage à chambre de combustion apparente.
Outre quantité de substances imbrûlées, tout appareil à combustion ne fonctionnant pas correctement peut libérer du monoxyde de carbone, ce gaz mortel qu’on ne voit pas, qu’on ne sent pas, qu’on ne goûte pas.
La plupart des accidents surviennent pendant la période "froide" de l’année et concernent la salle de bain pour 30% des cas (chauffe-eau défectueux, vieux, mal entretenu).
Pour rappel, la législation impose que les systèmes de chauffage et leur évacuation soient entretenus 1 fois par an pour le mazout et 1 fois tous les deux ans pour le gaz.

En 2010, une quarantaine de personnes sont décédées suite à une intoxication au monoxyde de carbone. Le CO a aussi intoxiqué 1 465 personnes pendant la même période une augmentation de 5 % par rapport à 2009. Les deux tiers de ces victimes sont âgées de moins de 40 ans.

Il importe donc de prendre ses précautions !

N’hésitez pas à consulter notre fiche Santé-Habitat sur les fumées de combustion et la santé.

Plus d’information sur le portail de Service public fédéral et sur le site du Centre antipoisons.