Accueil du site > Lu pour vous > Les lits pour bébés sont-ils toxiques ?

Les lits pour bébés sont-ils toxiques ?

Une exposition au formaldéhyde dès les premiers âges !

mercredi 25 novembre 2009, par Etienne

Un matelas pour bébé... {JPEG}Qu’est-ce que le formaldéhyde ?

Le formaldéhyde est une substance classée comme cancérigène certain par le Centre International de Recherche sur le Cancer depuis 2004. Il provoque des irritations des muqueuses favorisant l’asthme et à long terme des cancers du rhinopharynx ou des leucémies. Il est émis par un grand nombre de matériaux de construction et produits de consommation courante largement utilisés (matériaux de construction, éléments de mobilier, revêtements et textiles, produits ménagers, cosmétiques…). Il est également issu de la combustion (fumée de tabac, appareils de chauffage, combustion de bougies ou d’encens…).
L’exposition de la population française est principalement liée à l’air intérieur qui y contribue pour 98 %. La valeur toxique de référence est de 10 ?g/m3. Pourtant en France, les concentrations en formaldéhyde dans les logements varient de 1,3 à 86,3 ?g.m3 avec une médiane à 19.6 ?g.m3 (échantillonnage passif pendant 7 jours dans les chambres des domiciles étudiés de 2003 à 2005 dans le cadre de la campagne nationale « Logements » de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur) (OQAI, 2006).
Dans d’autres environnements clos, comme les écoles, les crèches ou les bureaux, les concentrations varient de 3 à 60 ?g.m3.

La norme en Belgique est de 30 µg/m3.

L’article présente des résultats de mesure de la part des lits pour bébé dans la pollution de l’air intérieur. Les résultats indiquent que les lits pour enfant interviennent pour 1/4 de la concentration en formaldéhyde de l’air intérieur.

Que faire ?
- Choisir des matériaux écologiques sans conservateurs. Malheureusement, ces produits ne sont pas toujours à la portée de toutes les bourses.
- Acheter le produit et le laisser aérer dans un espace ventilé non utilisé avant sa mise en service
- Renouveler plusieurs fois par jour l’air dans les maisons (voir notre fiche Santé-Habitat n°7 : "Je peux renouveler efficacement l’air intérieur de ma maison !").