Accueil du site > Lu pour vous > Il y a soude et soude !

Il y a soude et soude !

mardi 7 mai 2013, par Etienne

Un des premiers pas dans la réappropriation de ses gestes de consommation est la fabrication de ses produits d’entretien.
C’est le moment de rappeler qu’il ne faut pas confondre les "soudes".
En France, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes vient de rappeler des cristaux de soude de la marque Maison Net pour "Risque de brûlures graves en raison de l’interversion de deux produits : les sachets rappelés ne contiennent pas des cristaux de soude (carbonate de sodium) mais de la soude caustique (hydroxyde de sodium), produit très corrosif."

Pour rappel, on parle donc de trois produits différents :

Le bicarbonate de soude ou Sel de Vichy (NaHCO3). Faiblement basique (pH 8), c’est un désodorisant, un abrasif doux et il neutralise les odeurs.

Les cristaux de soude ou carbonate de sodium et, attention, parfois aussi appelés "soude" sont moyennement basiques (pH 11). C’est un dégraissant puissant, un détartrant et un adoucisseur d’eau. Il peut se révéler irritant pour la peau chez les personnes sensibles.

La soude caustique (NaOH) est fortement basique (pH 12 à 14, le maximum sur l’échelle). Elle est corrosive et dangereuse. Il faut limiter son emploi et agir avec une extrême prudence en protégeant les yeux et la peau en général. Il est nécessaire de rincer tout de suite à l’eau claire.