Accueil du site > Lu pour vous > Droguerie sociale

Droguerie sociale

jeudi 10 novembre 2011, par Etienne

Il y a 1,5 million de belges qui vivent sous le seuil de pauvreté, 95000 ménages bénéficient du revenu d’intégration sociale, soit 770,18 € pour un isolé et 1026,91 € pour une famille avec au moins un enfant à charge.
Quand on a payé le chauffage, le loyer et l’électricité, les comptes sont vite fait pour acheter la nourriture ou les vêtements. Or, le ménage belge moyen dépense plus ou moins 250 €pour le nettoyage ‘savons, crèmes à récurer, etc. Produits ne contenant pas uniquement des substances totalement inoffensives pour la santé et l’environnement.
On peut facilement remplacer ces produits par d’autres naturels et peu coûteux.
La Croix-rouge d’Auderghem a donc eu l’idée d’ouvrir une droguerie sociale où les personnes précarisées peuvent venir fabriquer elles-mêmes et en toute sécurité leurs produits ménagers à partir de bicarbonate de soude, de vinaigre d’alcool, d’argiles, de savon de Marseille, etc. Les bénéficiaires pourront ensuite y acheter les matières premières à prix réduit.
Ceci permet de réduire par 5 le budget des produits d’entretien.
Un exemple à suivre…

Croix-rouge d’Auderghem : Droguerie sociale