Accueil du site > Matériaux sains > Colle à papier maison

Colle à papier maison

Pour une colle à papier peint performante mais sans émanations toxiques.

vendredi 19 juin 2009, par Etienne

Trouvé dans Echo Nature n°25 mai-juin 2009.

Pour 2 litres de colle (environ 3 rouleaux de papier peint).
Délayer 250 grammes de farine (idéalement de la farine de seigle ou à défaut de blé) dans un litre d’eau, jusqu’à obtention d’un mélange sans grumeaux. Epaissir à feu doux pendant 5 à 10 minutes, sans cesser de remuer et en ajoutant progressivement 1 litre d’eau supplémentaire. La colle est prête lorsqu’en levant le fouet, des gouttes épaisses s’en détachent doucement. Si la pièce est sujette à l’humidité, ajouter 2dl d’essence de térébenthine [1] pour rendre la colle imputréscible. Cette colle est efficace pour tous les papiers peints, à l’exception des vinyles.

Mise en œuvre :
Préparer le lé de papier en l’encollant généreusement avec un pinceau large (insister sur les bords), puis le laisser "reposer", plié durant 4-5 minutes. Mettre cette période à profit pour encoller le mur. Ceci fait, appliquer le papier peint sur le mur, en partant du haut. Passer vigoureusement une brosse à papier peint, du milieu vers les bords. Poser les lés suivants à l’identique et finir, avant séchage, en passant une éponge humide pour enlever les éventuelles traces de colle.
Si vous manquez d’expérience, il peut être utile d’augmenter le temps d’augmenter le temps de séchage de la colle. Pour cela ajouter 2 cuillères à soupe de sucre en poudre lors de la cuisson.

Notes

[1] L’essence de térébenthine ou "poix de Bordeaux" est obtenue par distillation de diverses espèces de résineux (le plus fréquemment du pin maritime). On la trouve essentiellement dans les magasins de matériaux écologiques. Outre le fait de rendre la colle imputrescible, elle en accélère le séchage. Eviter l’essence de térébenthine issue des pins des forêts d’Europe du Nord, ces derniers contenant des substances source d’eczéma.