Accueil du site > Lu pour vous > Bébés et retardateurs de flamme

Bébés et retardateurs de flamme

mardi 24 mai 2011, par Etienne

Dans le Journal de l’Environnement, un article sur une étude américaine sur les retardateurs de flamme dans les sièges pour auto et autres matériaux destinés aux enfants et contenant des mousses polyuréthane.

Ce que nous en avons retenu :
- C’est que la substance retrouvée (le Chloré tris) est une substance qui avait été choisie pour remplacer une substance jugée polluante (non précisé dans l’article) ;
- Lorsque ces produits chimiques s’échappent des coussins, les enfants peuvent les inhaler, les ingérer, voire les absorber par contact cutané ;
- La substance chimique la plus souvent détectée dans cette étude (le chloré Tris) modifie l’ADN et pourrait être cancérigène. [1]

Même si il est évident que cela représente un intérêt de pouvoir retarder la propagation du feu, il est regrettable que l’on continue à nous inonder de subsances chimiques toxiques sans s’assurer au préalable de leur nocivité. Et surtout, comment faire pour s’en protéger à part en aérant et en mettant des housses supplémentaires sur les objets contenant ces mousses.

L’article complet sur : Journal de l’Environnement et sur Actu-Environnement.

Notes

[1] Certains produits sont des organophosphates, semblables aux pesticides, interdits parce qu’ils endommagent le cerveau.