Accueil du site > Lu pour vous > Amiante à contre courant...

Amiante à contre courant...

mercredi 25 juillet 2012, par Etienne

Dans nos pays européens l’utilisation de l’amiante est proscrite pour des raisons de toxicité pour l’homme. Cette toxicité n’est plus contestée et de récents procès médiatisés ont tendance à sceller définitivement son utilisation dans nos pays industrialisés.

Comme pour d’autres sources de pollution comme les pesticides, ce n’est pas parce que c’est interdit chez nous que c’est la panacée planétaire. Le Canada est mis sur la sellette pour le moment car l’Etat va injecter de l’argent public dans un projet de relance d’une ancienne carrière, la carrière de Jeffrey. La chrysolite qui y sera exploitée sera principalement exportée vers la Thaïlande, principal investisseur privé dans le projet. Alors que la Thaïlande envisage d’interdire l’amiante… Un comble !

Intox, communication partielle, effet d’annonce, il est intéressant de lire l’article de LaPresse.ca jusqu’au bout pour découvrir les propos du directeur de l’entreprise thaïlandaise sur l’innocuité de ses matériaux de construction amianté et de l’amiante en général. Consternant, alarmant ! Encore une guerre de gros sous où la santé est partie négligeable.

Mine Jeffrey : l’amiante destiné à un pays qui veut l’interdire